Saison 2015/2016

Publié le par

ZWEI SIN ZE VIEL

Comédie en 5 tableaux de Paul KLIPFEL
Une adaptation d’après la pièce originale 
« Une clé pour deux » de Pol QUENTIN
Mise en scène : Yolande DUCHMANN

Henriette mène une double vie entre ses deux amants, Jean-Pierre et Alex.
Jean-Pierre est publicitaire à Paris, Alexandre est un petit armateur du Havre. Bien évidemment, tous deux sont mariés, et Henriette fait tout pour qu’ils le restent. Afin de gérer la situation et d’éviter les imprévus, Henriette s’est inventé une mère possessive, autoritaire, bigote et alcoolique. Un beau jour Anne, une vieille amie, débarque d’Australie, désabusée et bien décidée à en finir avec un mariage qui ne lui apporte plus que des regrets. Et la mécanique bien huilée mise au point par Henriette s’enraye…

ALLES IN ORDNUNG

Comédie en 10 tableaux de Armand LAURENT
D’après « Out of Order » de Ray COONEY
Mise en scène : Alain REINBOLD

Au lieu de se rendre à la séance du Conseil, Jean Lou s’est ménagé une soirée coquine avec Vanessa, une peu farouche secrétaire. Champagne et huîtres sont déjà servis dans la suite 648 de l’Hôtel Hilton à Strasbourg. On ne se refuse rien, le Conseil régale. Mais rien ne se déroulera comme prévu après la découverte par les deux volages d’un « corps inanimé » sur le balcon. Celui-ci a visiblement été occis par une fenêtre coulissante. Au risque de se compromettre on ne peut signaler cet « incident » à la Direction de l’Hôtel et encore moins à la police. Il faut donc faire disparaître ce corps. Jean Lou, qui sait bien parler mais peut agir, appelle à la rescousse Joseph son fidèle secrétaire pour lui refiler « le bébé » Le duo va peu à peu s’empêtrer dans un tissu de mensonges que le Direkter ou Nestor le serveur voudraient bien éventer. Tout se complique avec les arrivées inattendues de Paulette, l’épouse de Jean Lou et de Tony le mari de Vanessa… Qui est ce corps sur le balcon qu’on s’évertue à cacher ? Comment pouvoir dire : Alles in Ordnung ?

En tout cas les mauvaises surprises pleuvent sur Joseph l’innocent.